mardi 26 mai 2015

Info Gr20

L'ensemble des gardiens seront dans les refuges avant la fin mai.
L'enneigement dans le Nord reste encore présent, dans le cirque, un gros névé pose encore problème côté Bocca Minuta.
Bocca All e Porte garde encore un peu de neige dans sa traversée qui peut être contourné par le passage d'hiver.
En ce qui concerne la partie Sud, plus de neige.

jeudi 21 mai 2015

Info Gr20 Nord

De moins en moins de neige sur les zones sensibles du Gr, permet de passer certaines parties sans trop de difficultés.
 Au mivau de Bocca all e Porte préferez l'itinéraire hivers.
La vigilance est tout de même de mise si regel nocturne.

dimanche 17 mai 2015

Info Gr20

La partie Sud est praticable dans son intégralité.
 Dans le nord cela devient un peu plus compliqué, les premières étapes sont praticables, mais à partir d'Accu la neige fait de la résistance. Le cirque reste à l'heure actuelle avec Bocca all e Porte les plus gros points noir du Gr.
Les héliportages vont bientôt commencer sur l'ensemble des refuges.

mardi 12 mai 2015

Coup de froid

Météo France annonce une chute des températures ce vendredi avec de la neige à partir de 1800m.
L'épisode de froid et de neige devrait s'arrêter Samedi en fin d'après midi.

mercredi 6 mai 2015

Info Gr 20 Partie Sud Conca/ Vizzavona

 Pratiquement plus de neige sur les hauts sommets du Sud.
Quelques névés sont à relever sur Punta Cappella et l'Alcudine mais pas besoin de crampon pour les traverser.
Pour la partie Nord, la neige est encore présente sur une grande partie.

jeudi 9 avril 2015

Massif du Rotondu/ Punta Mufrena




On chausse au niveau des bergeries de Timozzu.
Léger de regel nocturne et une neige qui elle est resté froide par endroit, surtout sur la partie haute.
L'enneigement reste encore correct pour la saison.
On a fait le choix de prendre la direction de Punta Mufrena en fond de cirque pour redescendre sur une neige agréable à skier mais malgré tout changeante par endroit.
On déchausse aux bergeries de Timozzu, avec quelques slaloms entre les aulnes et les rochers.


jeudi 2 avril 2015

Refuge de Prati




Départ en fin de matinée de Verde pour le refuge de Prati.
Il faudra un petit quart d'heure de portage pour ne plus quitter les skis par la suite.
Le fond de l'air était frais et le regel nocturne efficace au point de mettre les couteaux en fin de parcours.
Descente sur le refuge sur une neige excellente à skier.
L'enneigement est encore important notamment dans la combe qui mène à Bocca d'Oru.
A Cappella est encore bien fournie en neige ainsi que l'ensemble du massif.
Descente à la voiture sur une neige légèrement revenue, à noter une belle avalanche dans la combe Ouest à gauche de Punta dell Pratu.

Bois et gaz au refuge

mardi 31 mars 2015

Refuge de Manganu par la restonica

Route toujours bloquée par l'avalanche, portage obligatoire jusqu'à chez théo.
On chausse au Grotelle en rive droite, regel nocturne quasi inexistant.
L'enneigement reste plus que correct sur l'ensemble de l'itinéraire.
La partie entre Melu et Capitellu est un peu limite avec une neige très humidifié.
Dans la partie qui descend sur Manganu, le premier passage dans le canyon est encore possible, en ce qui concerne le second canyon, le ruisseau commence à sortir et bloque le passage au départ.
Neige de printemps plus ou moins humidifié en profondeur sur la descente en direction de Manganu mais dans l'ensemble la neige était correct.
Remontée par le lac de Sorbu et descente sur une neige excellente en direction du lac de Goria.
Remontée en direction de la pointe des 7 lacs et descente sur le lac de Capitellu.
Descente ensuite par le couloir qui rejoint la montée en direction de Bocca soglia.


vendredi 27 mars 2015

Rotondu



On chausse en limite de forêt sur une neige humidifiée en profondeur, pratiquement pas de regel.
Le reste de la montée sur une neige de printemps, enneigement plus que correct.
Pas d'activité avalancheuse observée.

vendredi 20 mars 2015

Punta e Cricche/ Rfe Ciottulu di i Mori



Portage obligatoire du col de Vergiu jusqu'à environ 1700m.
Pratiquement pas de regel nocturne, la neige était déjà revenue lors de notre passage matinale.
De Punta E Cricche descente dans le vallon qui rejoint les bergeries de Radule sur une neige un peu dure mais bonne à skier.
Remontée en direction de Capu di a Merla avec un léger portage et descente en direction de la passerelle.
Le vallon de Tula est bien enneigé et la neige était légèrement revenue.
Refuge approvisionné en bois et gaz, plus de pelle à neige...
Pas d'activités avalancheuses observées, rien à voire avec Ascu hier.
Descente sur une neige de printemps jusqu'à la passerelle, le reste se fera à pied, ski sur le dos jusqu'au Radule.
On pourra repartir à ski des bergeries jusqu'à l'embranchement avec le sentier de retour au fer à cheval.
Neige humidifiée en profondeur sur le retour des Radules.

jeudi 19 mars 2015

Ascu Bocca u Purtellu



Montée tardive aujourd'hui sur le haut Ascu.
La neige a prit une belle claque mais l'enneigement reste malgré tout correct.
Ce qui nous a frappé dès notre arrivée, ce sont des coulées qui touchent toutes les faces.
La neige reste compacte par endroit mais le réchauffement de la matinée a bien humidifié le manteau neigeux.
Dans le couloir des Italiens, une coulée s'arrête sur le bas du couloir avec une neige lourde et très humidifiée, le bâton s'enfonçait sur plus de la moitié.
Nous allons finalement faire demi tour et nous diriger sur des expositions moins ensoleillées.
Direction Bocca Tumaginesca, passé les pylônes nous apercevons le verrou du bas avec une coulée qui bloquait le passage.
Nous prenons l'itinéraire été du Gr pour contourner la coulée par le haut sur une neige totalement différente des parties Sud, Sud Est.
Neige dure, limite couteaux pour monter en direction de L'Altore.
 Sur la face de Punta Minuta ainsi que celle de Punta Rossa, on va observer également des coulées, la descente de Tumaginesca est difficilement skiable...et pour cause.
Changement de programme et montée sur Bocca u Purtellu toujours sur une neige qui n'était pas revenue et marquée par le passage de la pluie.
On a skié la croupe qui avait été chauffée par le soleil sur une neige de printemps très agréable à skier.
Du dernier pylône à la station, en restant à droite, on trouvera les mêmes conditions.
En ce qui concerne le Sondage, 3 couches plus ou moins homogènes ressortent avec du gros grain et
1m10 à 1800m.
Dans l'ensemble la descente fut très agréable à skier.

mardi 17 mars 2015

Résultats et Photos A Tumaginesca

Voici le lien pour les résultats des deux courses de Dimanche:
http://www.haute-corse.fr/site/index.php?page=resultats-des-evenements-sportifs

dimanche 15 mars 2015

A Tumaginesca 2015




Le club de ski d'Ascu et la compagnie des guides de haute montagne ont organisés aujourd'hui une course de ski d'alpinisme.

Cela devait être dur de rassembler avec le mauvais temps prévues ce Dimanche.
Ce fut malgré tout une réussite avec pratiquement 60 inscrits pour cette deuxième édition.
Il a neigé sans discontinuer aujourd'hui sur le haut Ascu
Cela n'a pas empêché les plus courageux d'être présents pour cette édition 2015.
Belle ambiance malgré le temps et la présence de notre président pour la remise des trophées.

Une belle victoire cette année encore de cyril Vincenti.
Résultat du général et d'autres photos à venir

mercredi 11 mars 2015

Refuge de l'Ercu/ Cintu/ Couloir de la Forca



Bonnes conditions météo aujourd'hui encore sur le Niolu.
La route qui monte au refuge de l'Ercu est limitée aux véhicules tout terrain avec un arrêt obligatoire juste après la dernière épingle.
On chausse à la voiture, l'enneigement est correct et la neige portait bien ce matin.
Nous avons trouvé une neige légèrement croutée ce matin sur la partie basse par endroit.
Sur le reste de l'itinéraire, la neige était compacte ou humidifiée en surface.
La neige portait bien sur la traversée de la pointe des éboulis au sommet.
Descente dans le couloir de la Forca dans de belles conditions, un peu lourde et changeante dans le bas.

Le drapeau du sporting a été mis au sommet.
Le compte à rebours est lancé, 11 Mars, 11 Avril     Forza Bastia!

mardi 10 mars 2015

Capu Falu



Belle journée sans vent aujourd'hui dans le Niolu.
La route qui mène aux bergeries de Balone est accessible en voiture.
On va porter jusqu'au début de la forêt.
La neige n'est pas homogène sur la partie basse, on va trouver un manteau plus compact sur le haut.
Neige de printemps sous le sommet agréable à skier à la descente.
Plus lourde et croutée par endroit, prenant les skis sur le reste de la descente.
Le couloir de la Licciola a l'air en bonne condition.

jeudi 26 février 2015

Bocca Tumaginesca/ Bocca a u Purtellu



Accès à la station sans problème particulier, l'hotel restaurant est ouvert.
On va trouver au départ des pistes une soixantaine de centimètres de neige froide.
L'enneigement est important sur toutes les parties non exposées au vent.
Sur les zones qui sont exposées, on va trouver une neige matée par endroit ou simplement une neige ancienne dure en surface.
L'enneigement sera inégale en fonction de l'endroit ou l'on va se trouver mais les conditions sont top.
Neige un peu lourde par endroit mais vraiment très agréable à skier.
Quelques plaques sont présentes par endroit mais dans l'ensemble, les conditions sont bonnes.
On a relevé 2m à la perche à 1850m.

lundi 23 février 2015

Refuge de Tighjettu




On accède assez haut sur la piste de Calasima en 4x4.
De la citerne jusqu'au bergerie de Ballone, l'enneigement n'est pas continu.

On a mesuré par la suite environ 50 à 60 cm de neige jusqu'au refuge. 
Une neige compacte à la montée et déjà bien revenue à la redescente en fin de matinée. 
Plusieurs coulées ont été observées sur le versant Est de Capu Tighjettu.
Le refuge est déneigée et approvisionné en bois de chauffage et en gaz.

Ascu



La montée sur la station se fait sans problème. Beau temps et pas de vent aujourd'hui sur Ascu Stagnu, l'hôtel et le restaurant sont ouverts.
Neige croutée sur la partie basse, la suite deviendra plus intéressante.
En ce qui concerne les deux premiers couloirs, la neige aura été de printemps, plus ou moins revenue en fonction de l'heure de départ.
Aux pylônes, on va trouver environ 1m à 1850m.
Du col au Stranciacone, on a basculé coté N pour une traversée en direction du couloir des Italiens par le versant N / NO, toute la partie haute était plaquée.
Pas d'activités avalancheuses observées.

vendredi 20 février 2015

Bacinellu/ Bocca della Cagnone



Beau temps et pas de vent sur le massif du Renosu aujourd'hui, la route est praticable sans les chaines pour monter à la station.
Neige dure et couteaux obligatoires dès le départ ce matin sur la croupe de Petra Niella ainsi que pour sortir sur les crêtes en direction du Renosu. L'enneigement est plus que correct sur l'ensemble de l'itinéraire, les endroits exposés sont eux un peu plus dégarnis.
La descente sur Bocca Cagnone était agréable sur une neige matée par endroit et légèrement revenue à d'autre.
Pas de surprise pour le retour sur la station, en fonction de l'heure, on va trouver une neige de printemps très agréable à skier ou une légère croute de regel qui ne prend pas les skis.

jeudi 19 février 2015

Vizzavona



Belle journée et températures chaudes aujourd'hui.
Du col de Vizzavona, on porte un peu sur la partie basse pour ensuite ne plus quitter les skis.
Descente sur les bergeries de Tortettu sur une neige dure, la suite dans le vallon et la remontée sur Bocca Muratellu sur une neige de printemps.
On a prit la direction de Bocca di Porco pour descendre ensuite dans le petit canyon de l'Agnone avec des conditions de neige excellentes.
Activités avalancheuses observées sur les parties Sud /SudOuest.

mercredi 18 février 2015

Verde




Route praticable pour monter sur Bocca di Verde aujourd'hui, on va y trouver une quarantaine de centimètres.
La pluie est passée par là et les traces de son passage sont visibles jusqu'à Bocca d'Oru et bien au delà (sup 2000m).
L'enneigement est plus que correct, on chausse bien en dessous du col sans problème sur une neige humidifié en profondeur.
Les couteaux étaient obligatoires sur la partie Ouest, neige béton.
Nous sommes montés en limite de forêt et les conditions étaient homogènes sur l'ensemble de l'itinéraire. Sur la descente, on a trouvé quelques zones dans la hêtraie ou le soleil était présent avec une neige légèrement revenue.

jeudi 12 février 2015

Ascu stagnu




Route déneigé pour monter à la station, les chaines restent conseillées en fonction de l'heure.
Au départ de la station, léger regel avec une fine croute en surface, neige froide, légèrement humidifié en dessous.
La neige va vite se transformer en surface et donnera une neige de printemps à la descente lourde par endroit, poudreuse à d'autre. Sur les endroits exposés au vent, on aura droit à une neige un peu plus compact mais humide .
A 1850m, 50cm à la perche, la zone n'est pas homogène et on trouvera jusqu'à 90cm par endroit.
Tout les couloirs sont skiables, pas mal de rochers en direction de Punta Muvraghja.
Il faudra rester vigilant car pas mal de rochers affleurent sur les différents endroits.

mercredi 11 février 2015

Punta e Cricche, vallon de Casterica,




Encore une belle et chaude journée aujourd'hui.
Route déneigée pour monter au col de Vergiu, les chaines restent conseillées.
On trouve une cinquantaine de centimètres au col.
La neige était déjà bien humidifiée à l'heure ou nous sommes partis.
Les conditions d'enneigement ne sont pas trop mauvaises mais le manteau neigeux s'est considérablement réduit du fait de son tassement.
Le coté positif sera bien entendu la sécurité, avec un risque d'avalanche moindre.
Mais ce ne sont que des suppositions, la vigilance reste malgré tout de mise en montagne.
L'itinéraire pour monter à Punta e Cricche était tracé et la neige coté Casterica est de printemps.
Descente agréable avec une attention particulière aux rochers qui affleurent.
Remontée et descente en direction de Catamalza sur une neige changeante par endroit.
Pas d'activités avalancheuses observées

mardi 10 février 2015

Vitalaca/ Renosu/ Valle Longa



Route déneigé mais chaines conseillées pour monter sur la station de Capanelle.
Temps magnifique aujourd'hui, les conditions n'avaient rien à voir avec celles d'hier, les alpes et la Sardaigne étaient bien visibles.
Nous sommes partis un peu tard dans la matinée (10hh30) avec une neige froide en profondeur légèrement humidifié au niveau de Petra Niella.
Au fur et à mesure que l'on prend de la hauteur, la neige va évoluer et l'on va trouver différents types de neige. 
Par endroit, elle sera cartonnée avec des zones ou elle aura été matée par le vent, très peu de neige aux endroits exposés au vent avec des rochers qui affleurent légèrement par endroit.
Le regel nocturne n'aura pas été très important et aura épargné la partie généralement gelé sur le plateau sous le Renosu. 
Sur la descente en direction de Bocca della Cagnone, la neige aura une structure différente avec une neige lourde par moment et matée à d'autres.
Une fois remontée sur le Renosu, descente en face sud en direction de valle longa sur une neige de printemps très agréable à skier.
Par la suite, on trouvera beaucoup de neige, poudreuse par endroit, lourde à d'autres.
Pas de problème pour arriver jusqu'aux bergeries de Traghjette.
La remontée se fera sur une vingtaine de centimètres de neige humidifié (soupe).

lundi 9 février 2015

Refuge de Prati



Les chaines sont conseillées pour monter en direction du col de Verde.
On va trouver au col une quarantaine de centimètres sur une neige avec une légère humidification.
En forêt, la neige sera changeante avec une alternance de neige dure par endroit et froide à d'autres.
Plus on prendra de l'altitude, plus le vent y aura laissé sa marque avec une neige matée.
Dans le couloir Nord Ouest sous Punta del Prato des plaques à vent étaient présentes.
La descente en direction du refuge c'est faite sur une neige matée avec des crêtes de coq sur toute la face Sud Est.
On trouve 50 cm de neige au niveau du refuge, le bois et le gaz sont à disposition.
Descente par Bocca d'Oru sur une neige croutée prenant bien les skis en partie basse.
Pas d'activités avalancheuses observées.

Refuge de Ciottulu




On chausse au fer à cheval sur environ 40 cm de neige qui n'a pas transformée en forêt.
L'enneigement est assez irrégulier, le vent a fortement modifié le manteau neigeux ainsi que la qualité de la neige (cartonnée, croûtée. ....).
On a relevé 160 cm derrière le refuge en direction de la Paglia Orba.
Aucune activités avalancheuses observées
Le refuge est déneigée, approvisionné en gaz et en bois.

vendredi 6 février 2015

ARVA : COMPATIBILITÉ NUMÉRIQUE/ANALOGIQUE EN QUESTION

Les DVA (détecteurs de victimes d'avalanches, terme que les fabricants préfèrent dorénavant à ARVA, qui est une marque comme frigidaire) peuvent-ils être aveugles ? Le cas avait été évoqué lors d'une réunion sur la sécurité et les avalanches à Chamonix, au début de l'année : des tests montrent en effet que les DVA numériques peuvent, lors d'une recherche de victimes, ne pas « voir » les vieux DVA analogiques. Surprenant, mais surtout inquiétant. Nous avons cherché à en savoir un peu plus.

Rendez-vous est pris avec Alexis Mallon, guide, prof à l'Ensa et président de la commission technique de l'UIAGM (Union Internationale des Associations de Guides de Montagne). Les DVA, il connaît : « nous n'avons pas de préférence pour les marques. Nous ne sommes pas des professionnels du secours, nous sommes des guides, nous en formons et il faut que nos élèves connaissent ces questions. Ces problèmes de reconnaissance entre appareils numériques et vieux DVA analogiques pourraient avoir de graves conséquences sur le terrain. Donc, nous avons fait des tests (1) à l'ENSA avec des pisteurs de la vallée de Chamonix. »
Le premier duo testé était un numérique (Pulse de Barryvox) et un DVA analogique (F1 d'Ortovox). Résultat : «le Pulse n'a pas reconnu le vieux F1.» Deuxième phase du test avec deux DVA d'une même marque : un F1 d'Ortovox avec, en appareil de recherche, le dernier né de la famille, le S1 qui a la capacité de déterminer si le DVA recherché émet dans la bande de fréquence ou pas. Résultat : « le S1 reconnaît le F1 comme étant trop vieux et hors bande. Il n'aurait donc pas été retrouvé par un vieux DVA analogiques numérique plus simple que le S1. » 

« Ce problème ne se pose qu'entre les analogiques et les numériques : le signal émis par un vieux DVA n'est pas stable donc le système du récepteur numérique n'est pas capable de distinguer s'il s'agit du signal d'un autre DVA ou s'il s'agit simplement de bruit et la recherche devient incohérente », précise Patrick Giraudon de Nic Impex, fabricant français de la marque ARVA. La remarque est confirmée par Dominique Boyer d?Ortovox France : « un DVA analogique arrivera toujours à retrouver un DVA analogique, même s'il est ancien. » 

Pour comprendre les résultats des tests, il faut savoir que la norme d'émission des DVA est de 457 kHz, avec une tolérance de ±80 Hz (jusqu'en 2000 la tolérance était de ±100 Hz). Cela veut dire que les fréquences d'émission des appareils sont dans la norme si elles sont comprises entre 456,920 kHz et 457,080 kHz. «Cette tolérance pose problème dans plusieurs cas. D'abord, il faut savoir que la fréquence des DVA varie avec la température. Les 457 kHz de base vont dévier avec la température. A 10°C, un appareil, construit à la limite de la tolérance basse, passe hors de la bande acceptée par la norme et peut donc ne plus être reconnu par les autres DVA.Par ailleurs, l'âge des appareils est un facteur très important. Les fréquences peuvent varier vers le haut ou le bas de la bande du fait de l'usure des composants. Et le problème se pose lorsqu'un DVA est construit au départ à la limite de la tolérance. Il sort facilement de la bande reconnaissable par les autres appareils,» poursuit Alexis Mallon. Le rapport complet d'autres tests, réalisés ceux-ci par l'amena à l'automne 2000, semble corroborer cette affirmation.

Nous avons demandé au fabricant allemand Ortovox si des modifications techniques avaient été réalisées sur leurs appareils depuis ces tests. Question technique à laquelle nous n'avons reçu que cette réponse officielle : «tous les A.R.V.A. Ortovox sont fabriqués avec le plus grand soin, selon les techniques de fabrication les plus modernes et respectent strictement les exigences des normes A.R.V.A. actuelles : EN 300 718-1, EN 300 718-2 et EN 300 718-3. Indépendamment du modèle, tous les A.R.V.A. ORTOVOX émettent, sans aucune exception, depuis 1981 aux fréquences actuellement demandées par la norme, soit 457 kHz, avec une tolérance de +/- 80 Hz pour l'émetteur.»

L'électronique n'est pas infaillible et celle des DVA ne fait pas exception. «Passés dix ans, les composants vieillissent. C'est la même chose pour tous les appareils, quelle que soit la marque : le marché est très petit, nous avons tous les mêmes composants et presque tous les mêmes fournisseurs», poursuit Patrick Giraudon. Pour limiter les effets de la déviation des fréquences d?émission, la solution paraît simple : se rapprocher le plus possible de la fréquence de base de 457 kHz. Trop simple : « aujourd'hui, les fabricants sont capables de caler les quartz des émetteurs assez bien. Mais, techniquement, il est impossible d'être calé exactement sur 457 kHz. Plus on est proche des 457 kHz plus c'est cher. »

Car, et on s'en doutait, le problème n'est pas uniquement technique. Il est aussi économique. « Petit à petit, la Cisa-Ikar (Commission Internationale de Secours Alpin - IKAR est l'acronyme allemand) demande un resserrement de la norme. A terme, on va y arriver. Mais, on ne doit pas oublier le marché existant, on ne peut pas limiter la tolérance tout de suite. Nous avons une responsabilité morale, nous ne pouvont pas imposer aux usagers de changer d'un seul coup leurs DVA », estime Patrick Giraudon. 

Pour Dominique Boyer, la meilleure réponse serait justement « un plus grand taux de renouvellement des DVA. Il y a encore des gens qui nous envoient des appareils qui ont vingt ans en nous demandant pourquoi il ne marchent plus ! Notre problème c'est l'évolution des appareils numériques par rapport aux analogiques. »

Bref, pour éviter que les DVA ne deviennent aveugles et muets, il faut les changer régulièrement. Mais surtout, il faut s'entraîner, les tester avant chaque départ. Et, comme on l'avait souligné lors de la conférence sur les avalanches et la sécurité : « la technologie peut permettre de retrouver une personne. Vivante ou morte. » Aucune technologie n'est parfaite.
Article Skipass 1 mai 2008

jeudi 5 février 2015

Renosu



Nous avions prévu de monter sur le refuge Prati ce matin mais le mauvais temps nous en a dissuadé.
Les conditions du coté Renosu étaient plus favorables en ce début de matinée, elles changeront par la suite.
La route était en train d'être déneigée ce matin, les chaines sont malgré tout obligatoires.
On va trouver une quarantaine de centimètres à la station dont une dizaine fraichement tombées.
Les pentes exposées Est sont plaquées, de grosses accumulations sont présentent en rupture de pente.
Nous avons fait une découpe du manteau neigeux au niveau du rocher de Petra niella et nous avons constaté une épaisseur d'environ 70cm, 40cm de neige avec une légère cohésion, 15cm de neige roulé et de nouveau une quinzaine de centimètres de neige légèrement humidifiée.
Au test de la pelle, lors du cisaillement, les quarante premiers centimètres sont partis.
La combe de Petra Niella présente sur sa partie haute des plaques à vent.
Le brouillard a humidifié la surface du manteau neigeux, la neige est lourde par endroit.
Sur le haut du plateau sous le lac de Bastani il y a très peu de neige avec une attention particulière aux rochers qui affleurent.
Nous nous sommes arrêté au niveau des crêtes de Bachinellu car le temps menaçait et la visibilité par moment quasi nulle.
Descente sur une neige changeante et lourde mais malgré tout agréable à skier.
Pas d'activités avalancheuses observées.
La station ouvre ce dimanche

mardi 3 février 2015

Info Vergio



La route est déneigée pour monter au col de Vergio, les chaines restent conseillées.
Quelques photos et un enneigement relevé à Vergio de 45cm et 65cm au dessus des bergeries de Radule.